Guide Raquette à neige

Tête du Garnier

Au départ de Valberg, route de la Colle -parking du Golf (1 746 m)

Caractéristiques de la randonnée

Niveau de difficulté

Randonnée facile

Carte de la randonnée

- Image en taille réelle, .JPG 572Ko (fenêtre modale)

Consulter la légende de la carte

- Image en taille réelle, .JPG 47Ko (fenêtre modale)

Présentation de la randonnée

Cette balade de proximité au départ de la station de Valberg se prête à une approche complète de la randonnée en raquettes : débuts évidents le long d’une route horizontale, puis cheminement aisé tantôt en descente, tantôt en montée jusqu’au petit lac de Beuil, avant l’ascension proprement dite de la large tête du Garnier (1 906 m), belvédère privilégié sur le plateau valbergan et les massifs azuréens.

Le retour jusqu’au col de l’Espaul permettra dans un premier temps, de se « faire plaisir » en slalomant dans le versant un peu plus pentu de la tête du Garnier, où le mélézin clairsemé protège la neige poudreuse des méfaits du vent, puis en se laissant évoluer de niveau, sur la piste et la petite route jusqu’au parking du golf.

Point de vigilance : par très fort enneigement ou redoux important une courte section présente un fort risque entre le col de l'Espaul et le lac de Beuil.

Itinéraire

Depuis le parking du golf (1 746 m - b.4 ) suivre la petite route secondaire jusqu'au col de l'Espaul 1 748 m - (b.7). Prendre à droite le sentier de niveau qui mène sans difficulté au lac de Beuil.

En arrivant au petit collet (1 760 m - b.37), bifurquer à gauche (nord-est) et suivre la crête menant au large plateau de la tête de l’Ubac. Traverser celui-ci pour culminer bientôt à la tête du Garnier (1 906 m) qui offre à travers quelques ouvertures dans la forêt de mélèzes, de superbes vues dégagées.

Retour possible pour la descente, en reprenant la trace de montée pour rejoindre la tête de l’Ubac et l’itinéraire suivi à l’aller ou éventuellement plein nord directement du sommet pour plonger dans le bois du Garnier en suivant une traine à bois pour rejoindre contrebas la piste forestière (1 723 m - b.38).

Tourner à gauche (ouest) et rejoindre à plat le col de l’Espaul (1 748 m – b.7). Suivre alors la petite route empruntée à l'aller jusqu’au point de départ.

Accès routier

De Nice (aéroport), remonter la vallée du Var par la RM 6202, puis la RD 6202 jusqu’à Touët-sur- Var.

Peu après le village, prendre à droite la route des gorges du Cians (RD 28) et la remonter jusqu’à Beuil, puis Valberg.

Après l’église, bifurquer à droite vers le haut de la station et se garer sur le parking du golf.

Consignes de sécurité

Avant de partir en randonnée, prenez connaissance des consignes de sécurité.

Affichez les consignes de sécurité

Les précautions indispensables

Mieux vaut prévenir …

En terrain alpin, une balade en raquettes ne s’improvise pas. Afin de prévenir au mieux le risque d’avalanche, il est nécessaire d’adopter quelques règles essentielles de sécurité. 

A faire avant la randonnée :

  • Se former à la pratique de la randonnée à raquettes en sécurité et au secours en avalanche.
  • S’informer sur les conditions météorologiques prévues (Météo-France, sites Internet spécialisés, connaissances personnelles, professionnels de la montagne, etc.) 
  • Consulter et analyser le Bulletin d’Estimation du Risque d’Avalanche du massif (bulletin quotidien de décembre à mai). Considérer qu’en risque « fort » (4) et « très fort » (5), des avalanches peuvent atteindre les zones planes. A partir du niveau de risque « marqué » (3), des déclenchements de plaque à distance, à partir de zones peu pentues, sont possibles. Les BRA sont disponibles sur le site de Météo-France.
  • S’assurer de la condition physique, du niveau technique des participants et de l’homogénéité du groupe. Ne jamais partir seul ou en surnombre : un groupe de 3 à 5 personnes est le plus adapté.
  • Préparer le matériel individuel et collectif adapté à l’itinéraire et aux conditions nivo-météorologiques (voir la rubrique « matériel spécifique »).
  • Analyser et choisir un itinéraire adapté aux conditions nivo-météorologiques et au groupe. La carte IGN au 1/25000ème (carte papier ou sur application mobile) reste le meilleur outil pour préparer l’itinéraire et s’orienter sur le terrain, en complément des informations données par les topos de randonnée. 
  • Attention : les sentiers d’été (tracés en fuschia sur les cartes IGN) ne sont pas conçus pour la pratique hivernale et peuvent être dangereux. Les tracés dédiés au ski de randonnée (tracés en bleu sur les cartes IGN) sont parfois approximatifs et ne prennent pas toujours en compte de manière optimale le relief.
  • Communiquer avec le groupe sur l’itinéraire décidé et les éventuelles options (variantes, échappatoires, conditions de renoncement, etc).
  • Signaler à des proches l’itinéraire et l’heure approximative de retour.

A faire sur le parking et au cours de la randonnée :

  • Vérifier la capacité réelle des membres du groupe pour la randonnée prévue.
  • Vérifier le matériel individuel et collectif.
  • Réaliser un contrôle des fonctions d’émission et de réception des détecteurs de victimes d’avalanche (DVA).
  • Estimer et surveiller les conditions nivo-météorologiques réelles et, au besoin, adapter l’itinéraire (variante, options, détours, renoncement, etc.).
  • Progresser à un rythme adapté au groupe et surveiller la tenue de l’horaire.
  • Surveiller l’état de fatigue des membres du groupe et adapter l’itinéraire en cas de besoin. 
  • Respecter le tracé damé des pistes de ski.
  • Ne pas suivre aveuglément des traces existantes qui peuvent mener à une impasse.

A faire aux abords des pentes raides (dès 28-30°) :

  • Estimer localement le risque d’avalanche. Être très vigilant en cas de :
    • avalanches récentes ;
    • fissurations dans le manteau neigeux ;
    • bruits d’effondrement (« whumfs »). 
    • indices de transport de neige par le vent et d’accumulations ;
    • grande quantité de neige fraîche (au-delà de 30 cm).
  • Estimer les conséquences d’une avalanche. Être très vigilant en présence de pièges de terrain à l’aval :
    • arbres, 
    • chaos de rochers, 
    • falaise,
    • trous, dépression, dolines, ravine, 
    • rivière, lac, etc.
  • Progresser de manière adaptée à la situation et si besoin :
    • Imposer des distances entre les membres du groupe
    • Passer un par un
    • Faire un détour
    • Renoncer à passer

Météorologie

Bulletin départemental : 08.99.71.02.06

Matériel spécifique