Equipement et matériel

Un équipement adapté à l’expérience des pratiquants, au parcours, au cheval et aux conditions météorologiques, constitue un facteur important de confort et de sécurité. Cet équipement doit être maintenu propre et en bon état.

Le cavalier et son matériel :

Image en taille réelle, .JPG 4.8Mo (fenêtre modale)|

  • un licol et une longe solide et suffisamment longue
  • un seau pliable pour abreuver, un filet de foin et du matériel de rechange
  • une bride (ou “bridon”)
  • une selle de randonnée adaptée à la morphologie du cheval et complétée, si besoin, d’une croupière et d’un collier de chasse
  • un tapis de selle épais, propre et suffisamment grand pour empêcher le contact direct du matériel sur la peau du cheval
  • des fontes et sacoches de selle
  • un imperméable, des vêtements chauds, légers et des chaussures anti-dérapantes
  • un chapeau, une paire de lunettes et de la crème solaire
  • des vivres et de l’eau potable
  • une entrave si le cheval y est accoutumé
  • une longue corde pour tirer une ligne d’attache lors d’un arrêt ou d’un bivouac et éventuellement des pitons pour attacher le cheval à la roche
  • les papiers d’identité, certificat sanitaire, carnet de vaccinations en vigueur et livret signalétique.

Equipement collectif :

  • matériel de pansage : brosse, étrille, cure-pied, couteau
  • lampe de poche ou frontale, bandes réfléchissantes à fixer aux pâturons
  • trousse de maréchalerie, fer de secours ou hipposandale
  • machette ou/et scie pliable
  • pelle/pioche éventuellement en terrain marneux ou passage sur névés
  • trousse de secours pour le cavalier et le cheval
  • couverture de survie, bougies et briquet
  • carte au 1:25 000e et topo-guide du parcours
  • téléphone portable de préférence chargé, avec numéros d’urgence enregistrés.

Image en taille réelle, .JPG 2.4Mo (fenêtre modale)|

Image en taille réelle, .JPG 2.2Mo (fenêtre modale)|